Union des Conseils Economiques et Sociaux et Institutions Similaires Francophones

l'UCESIF en bref :

Créée en 2004 à Ouagadougou (Burkina Faso), l’Union des conseils économiques et sociaux et institutions similaires francophones (UCESIF) constitue l’un des 16 réseaux institutionnels francophones.
Sous l’égide de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), elle a pour objectif d’offrir un espace d’échanges et de coopération entre conseils économiques et sociaux partageant la langue et les valeurs de la Francophonie.

 

 

UCESIF 2018 min

L'historique de l'Ucesif

Outils d’une démocratie participative, les CES sont des institutions destinées à favoriser le débat et le dialogue entre forces sociales et économiques. (Source : Site web OIF) L’UCESIF regroupe ainsi les Conseils Economiques et Sociaux de 23 pays : Arménie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, France, Gabon, Grèce, Guinée, Liban, Luxembourg, Mali, Maroc, Mauritanie, Monaco, Niger, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, Roumanie, Sénégal, Tchad..

 

Cette Union, constituée sous forme associative, relève de la loi du 1er juillet 1901 et d’un décret du 16 août 1901, au terme duquel chaque Etat ou gouvernement membre est représenté par une institution. (Source : Statut Ucesif 2018).

 

16 réseaux institutionnels francophones : Au sens de la Charte partenariale conclue entre l’OIF et les réseaux institutionnels de la francophonie, « est reconnu comme réseau institutionnel de la Francophonie, toute organisation régulièrement créée par un acte de droit privé interne qui intéresse, par ses activités, un nombre suffisant d’institutions et d’organismes pour pouvoir valablement représenter l’espace francophone.
Les réseaux institutionnels de la Francophonie sont un regroupement volontaire d’institutions et/ou d’organismes francophones de compétences similaires qui agissent sans but lucratif et qui interviennent dans les domaines de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme.

 

S’ils restent autonomes et indépendants vis-à-vis de l’OIF, les réseaux institutionnels de la Francophonie apportent, par leur mobilisation et leur expertise, une contribution à ses actions. Ils participent à la promotion des principes et des valeurs sous-tendues par ces actions ainsi qu’à l’usage de la langue française et à la diversité culturelle et linguistique. (Source : Charte de partenariat OIF et les réseaux institutionnels de la Francophonie).
Pour nombre d’entre eux, il s’agit d’assemblées constitutionnelles ayant pour mission de conseiller leurs gouvernements et leurs parlements respectifs. Ainsi, les membres de l´Union se sont fixé pour objectif d’être reconnus comme telles, c’est-à-dire des institutions pluralistes partenaires de l’OIF.
En complémentarité des actions de l’OIF et au titre de la démocratie participative, il s’agit, dès lors, pour chaque membre de l’UCESIF, de jouer pleinement son rôle dans les domaines économique, social, environnemental et culturel, afin de promouvoir une Francophonie contemporaine (Source : Déclaration de Bucarest 2018).

 

Pour plus d’informations, veuillez consultez : https://mediatheque.francophonie.org/15-reseaux-institutionnels-crees.html